Ceci est un petit mémo sur la méthode pour transférer des paquets sous linux avec iptables.

1. Autoriser votre ordinateur à transférer des packets

Vous devez activer dans un premier temps le transfert de paquets par votre ordinateur. En root, exécutez la commande suivante :

# sysctl net.ipv4.ip_forward=1

Si vous souhaitez que ce paramètre soit activé par défaut au démarrage de votre ordinateur, éditez le fichier /etc/sysctl.conf, qui sera utilisé au boot pour remettre les paramètres à jour.

2. Faire du NAT avec iptables (translation d’adresse)

Le NAT consiste à autoriser qu’un ordinateur utilise le votre comme passerelle vers internet. Par exemple, vous avez une clé 3G ou un accès simple à Internet : mettez-vous en réseau avec l’autre ordinateur (avec des IPs fixes, un câble réseau ou un wifi en ad-hoc). Ensuite, autorisez le NAT de la manière suivante (remplacez eth0 par l’interface de votre connexion Internet).

# iptables -t nat -A POSTROUTING -o eth0 -j MASQUERADE

3. Forwarder des paquets

Pour forwarder les paquets qui arrivent sur un port vers un autre, utilisez iptables ! L’exemple suivant montre comment router les paquets UDP port 31234 vers une autre IP (on aurait aussi pu changer le port de destination pour en mettre un différent).

# iptables -t nat -A PREROUTING -p udp --dport 31234 -j DNAT --to 10.0.0.2:31234

Exemple d’utilisation : transférer des paquets RSTP (comme ceux de la TV Freebox) vers un autre ordinateur.

One Comment

  1. Port forwarding avec iptables et ssh | Cyril - Mes astuces says:

    […] Ce memo complète le précédent sur la redirection de paquets qui nous sont destinés. […]

Leave a Reply